Le SNUipp-FSU, engagé dans le « groupe des 7 » organisations représentatives des Psychologues de l’Éducation nationale s’était adressé à tous les candidats à l’élection présidentielle.

Le groupe a demandé une audience au ministre de l’Éducation nationale.
Sur le plan national, le groupe des 7 demande à rencontrer les groupes parlementaires.

Paris, le 10 octobre 2012

Madame, Monsieur,

Les psychologues de l’Éducation nationale ont un rôle spécifique au sein de l’École. Ils sont les seuls professionnels formés à une écoute attentive et distanciée, manifestant de la disponibilité psychique pour aider chacun de ses interlocuteurs – élève, enseignant, parent – à mettre en mots, en lien et en sens ce qui est souvent vécu dans la difficulté, dans la souffrance. Connaisseurs de l’institution scolaire, de ses missions et de son fonctionnement, ils sont capables de nourrir leur réflexion et leurs interventions aux sources des études et travaux de l’ensemble de la psychologie actuelle et des recherches en éducation.

Ce sont des interlocuteurs de référence pour les enseignants et les familles. Ils participent à la mise en place de dispositifs d’aides spécialisées aux élèves en difficulté et assurent les contacts avec les psychologues travaillant dans d’autres institutions, avec les structures de soin, avec d’autres professionnels du champ social et de l’aide à l’insertion. Ils exercent si nécessaire, une fonction de médiation entre les enseignants et les familles dans la recherche constructive de liens, de dialogue et de mise en coh