Un texte témoignage rédigé par les collègues de Poitiers Sud, syndiqué-es ou non au SNUipp-FSU 86, et relatant la situation actuelle circule en ce moment. Plus de 200 collègues de la Vienne l’ont déjà signé.

Le SNUipp-FSU se fait l’écho de ces témoignages et vous incite à signer et à partager.

Texte

Nous, enseignants et enseignantes, directeurs et directrices de la Vienne souhaitons témoigner de ce qu’est l’école aujourd’hui, de ce que signifie maintenir les écoles ouvertes sans avoir donné aucun moyen, ni pris aucune mesure pour que cette école puisse permettre aux enfants de réussir leur parcours scolaire et devenir des citoyens émancipés.

Depuis 2 ans, les professionnels de l’éducation, les enfants, les familles ont été abandonnés : les mesures qui se succèdent sont prises sans aucune concertation avec le terrain, sans même que l’information prenne la voie officielle. Nous sommes informés par les médias.

Depuis 2 ans, nous n’avons jamais pu anticiper : nous avons été mis devant le fait accompli.

Nous sommes témoins et acteurs de relations dégradées avec les familles : en tant que  premiers interlocuteurs des familles, nous avons dû du jour au lendemain leur apprendre que la classe fermait, ou qu’en l’absence de remplacement, nous ne pouvions accueillir leur enfant, ou qu’il y avait une succession de remplaçants différents, ou que leur enfant ne pourrait venir qu’une fois testé …. Comment créer de la confiance avec les familles quand nous leur demandons l’impossible, sans le plus souvent être en capacité de leur proposer un message officiel en attestant ou un document pour leur employeur ?

Nous sommes témoins de la dislocation des écoles : ici, des absences en grand nombre non remplacées par manque de personnels enseignants,  là, l’obligation d’assurer la classe avec ceux qui sont présents et de faire aussi la classe pour ceux à distance; ici, pendant la fermeture de la classe, assurer les apprentissages à distance avec son matériel personnel, là, organiser les tests salivaires dans son école tout en faisant sa classe, ou encore appeler avec son téléphone personnel le week-end, le soir ou le matin tôt les familles d’une classe.

Nous sommes témoins de ce que supportent  les enfants ballottés de protocoles en protocoles : alors que tous les adultes cherchent un moyen de se soulager en enlevant le masque,  on contraint les enfants à le garder pendant la récréation et quelquefois durant 10h  avec la garderie. Alors que nous ne pouvons vivre sans relations sociales élargies, on demande aux enfants de ne pas s’ouvrir aux enfants des autres classes. Alors que tous les lieux publics restent ouverts, on les prive de sport, d’événements culturels, de moments festifs et de déplacements, sans parler du poids psychologique que le monde adulte, et en particulier les médias, leur fait porter quand on les compare à des agents pathogènes ou à des vecteurs de contamination.

Nous sommes témoins du mépris envers les directeurs et directrices, qui, le week-end, doivent se débrouiller seuls face aux cas de covid, seuls face à des documents à remplir,  chronophages et peu ergonomiques, seuls pour prévenir et expliquer aux familles, seuls pour convaincre l’équipe, seuls pour rassurer les enfants, seuls pour décrypter les nouvelles directives lourdes de contradictions, seuls pour assurer en même temps la classe et les tâches de direction augmentées depuis le covid sans qu’aucune autre tâche ne soit réduite.

Nous sommes témoins de cette école là. C’est cette école qui est restée ouverte, une école en discontinu, privant les élèves d’un nécessaire bien-être et de continuité pédagogique, épuisant les enseignants et les directeurs en leur faisant tenir un système à bout de bras sans leur donner les informations et les moyens pour le faire. C’est une école qui n’a pas choisi le parti des enfants et qui n’a pas choisi d’aider les enseignants.  Nous voulons témoigner car derrière les mots se cache une réalité et nous craignons qu’il y ait un lourd prix à payer pour avoir abandonné l’école.

Les équipes sont épuisées, les enfants sont résignés, les familles sont perdues.

Avec l’annonce d’une nouvelle vague portée par le nouveau variant Omicron; nous, les directeurs d’école, ainsi que les équipes enseignantes, nous appréhendons fortement l’arrivée de nouvelles injonctions, de nouvelles tâches ; ce qui, dans un tel contexte, ne ferait qu’alourdir davantage le poids de notre charge et qu’aggraver notre épuisement,  nous détournant encore davantage de notre principale mission en un tel moment : offrir aux enfants, nos élèves, le meilleur cadre pour un enseignement solide, serein et bienveillant.

 

 

Derniers et dernières signataires

Le SNUipp-FSU peut retirer votre nom de cet affichage à votre demande (snu86@snuipp.fr )

  • Pauline Ballu (remplaçante Valence en Poitou)
  • Matthieu Menaut (adjoint Poitiers Daudet élém)
  • Valérie Audoux (adjointe école primaire des Guiraudières Chauvigny)
  • Pauline Bussereau (directrice école élémentaire de Jazeneuil)
  • Tralieux Catherine (école St Maurice la Clouère)
  • Colin Julie (école St Maurice la Clouère)
  • Donadieu Sophie ( adjointe Les guiraudieres Chauvigny)
  • Guénand Émilie (remplaçante Saint Gervais les 3 clochers)
  • Faugeroux William (adjoint  IME Pierre Garnier)
  • HENRY Stéphanie (directrice Marcel JOLLIET St-Georges-Lès-BX )
  • Cailbault Amélie (adjointe Pablo Neruda)
  • BORDES Emilie (adjointe maternelle Montamisé)
  • Lamy Marie (adjointe Des îles de Payré)
  • Roullet Sandrine (adjointe Eepu Simone Veil civray)
  • Prévost Louise-Marie (adjointe Alphonse Daudet)
  • Theutthoune cynthia (adjointe la roche posay)
  • PROUST FONTENEAU Line (adjointe Jacques Prévert Benassay Boivre-la-Vallée)
  • Chalon Dorothée (adjointe Camille Desmoulins Vouneuil sous Biard)
  • Chollet Cassandra (remplaçante Beaumont)
  • Bodet Clément Jessica (adjointe élémentaire Marcel Pagnol, Poitiers)
  • Wozniak Flore ( brigade  P. Blet Poitiers)
  • LANOË Rozenn (UPE2A POITIERS)
  • Hainaut Hélène (adjointe St Sauvant)
  • Poncin Marie (adjointe Chiré en Montreuil)
  • Lamongie Claire (adjointe Maternelle Montamisé)
  • Verger Nicolas (remplaçant Tony Lainé Poitiers)
  • Allain-Launay Nicole (directtrice E. E. PU Simone Veil)
  • Turpeau Pauline (adjointe Marcel Pagnol Thuré)
  • Benoist Isabelle (adjointe Augustin Dernier Champigny en Rochereau)
  • Aureau Margot (directrice Maternelle Cèdre enchanté Mirebeau)
  • Chaintré Pauline (directrice Avanton)
  • Briaud Emilie (directrice Clément Péruchon Ligugé)
  • Chauvin Morgane (adjointe maternelle Jean Marie Paratte buxerolles)
  • Gelardoni Aurélia (adjointe École Primaire de Saint-Sauvant)
  • Cadieu   Anne-Laure (adjointe Joliot-Curie, Saint Pierre des Corps)
  • Dussubieux Christelle (Rased Mirebeau) 
  • Hoddé Jocelyne (adjointe Maternelle Condorcet Poitiers) 
  • Trochon Mickaël (directeur élémentaire Paul Emile Victor – DISSAY)
  • Souille Audrey (directrice Élémentaire Avanton)
  • Dubois Louise (adjointe École maternelle Les Minimes)
  • Siredey Anne (adjointe Paul Fort Poitiers)
  • Gallot Caroline (adjointe Rouillé maternelle)
  • CHOULY Hélène (adjointe EMPU Tony LAINE POITIERS)
  • DELBOS Véronique (adjointe Lavoux)
  • Vaillant Isabelle (directrice La Chapelle Moulière)
  • Bouchet Mathieu (adjoint Ecole Elémentaire Smarves)
  • PELLETIER Pascale (directrice Maternelle “le jardin d’images” de Vouneuil-sur-Vienne)
  • Paillat Christel (adjointe École élémentaire Marcel Jolliet)
  • Chantreau Marie (remplaçant-e Jean-Marie Paratte Buxerolles)
  • Prevost Aurélie (directrice Maternelle Condorcet)
  • Fradet Jérôme (adjoint pôle éducatif de pays charlois)
  • Fialon Nicolas (adjoint IME Pierre Garnier)
  • ALLAIN Dany (adjointe Paul Blet Poitiers)
  • BREBION Marieke (Rased Vouillé)
  • Lartigue-Pasquiers Elodie (directrice École de Lavausseau Boivre la Vallée)
  • Rambeau Lucile (directrice Ceaux en loudun)
  • Garnier Florent (PES Simone veil Buxerolles)
  • Sénéchal Catherine (adjointe Élémentaire Cousteau)
  • Massé Pascale (adjointe Daudet élémentaire)
  • Jeroche mathilde (adjointe Smarves)
  • Villain Patricia (directrice maternelle de Montamisé)
  • Corneille Adeline (directrice École Cousteau -Vouneuil-sous-Biard)
  • Escuer Vinca (adjointe Lavoux)
  • COSKER Olivier (adjoint élem CONDORCET Poitiers)
  • SAVARIAUD Delphine (adjointe Paul Blet Poitiers)
  • BARANGER Sylvie (coordinatrice ULIS LPO Nelson MANDELA)
  • Bailly Yann (directeur EMPU Louis Pasteur)
  • Delage Frédérique (directrice Ecole Maternelle Montmidi)
  • Jolas Collin Sylvie (directrice Maternelle E Pérochon Poitiers)
  • Lecoeur Mathilde (remplaçante Paul Bert)
  • Lacotte Annie (directrice Béruges )
  • ARCICAULT Anne (Animatrice pédagogique Occe86)
  • Bernard-Barrucand Gaëlle (adjointe Primaire Fleuré)
  • Demazeau Franck (directeur Gérard Gauthier)
  • Ingrand Karine (adjointe André Brouillet SAVIGNE)
  • ARNAUD janique (adjointe maternelle Mignaloux Beauvoi)r
  • Dufour Fabienne (adjointe Ecole elementaire smarves)
  • KILIAN Solange (adjointe Les Groseilliers, Chasseneuil du Poitou)
  • Cerf Fanny (directrice École primaire de Targé)
  • JABER Sibylle ( adjointe Maternelle Condorcet POITIERS)
  • Pedretti Agnès (adjointe Iem biard)
  • morillon francoise (adjointe primaire jacques Prévert Châtellerault1)
  • Coudert Agnès (Rased Lussac-les-Châteaux)
  • Briand Thierry (directeur Elémentaire Maurice Fombeure Bonneuil-Matours)
  • Brion Solange (adjoint-e Marie Carpantier )
  • Lucca Jade (Poste fractionné Château Larcher)
  • Calmets Emmanuelle (adjointe Maternelle Jardin d’images vouneuil sur vienne)
  • roudy emmanuelle (adjointe pablo neruda maternelle)
  • Oaten Gabrielle (adjointe St Maurice-la-Clouère)
  • Contamin Marie-Line (adjointe Léo Lagrange Chatellerault )
  • TÉRACHER Fabien (adjoint Robert Desnos Migné-Auxances)
  • PELLETIER Floriane ( directrice Saint Laon)
  • RIVET Sandrine (directrice Ecole maternelle Evariste Galois Poitiers)
  • Barusseau Karine (adjointe Vernon)