audience

 

 

 

Présent-es : M. Barthélémy (IA-Dasen 86), M. Monlun (Secrétaire Général d’Académie adjoint), M. Artaud (IEN adj IA-Dasen) Mme Jouhaud (Chef de service DPE5),  M. Pathé (DPE 5), 4 SNUipp-FSU 86  

Le SNUipp-FSU 86 avait demandé une audience à l’IA de la Vienne pour faire le point sur toutes les opérations RH de l’année 2021/22 : promotions, permuts, mouvement, départs en formation, temps partiel, dispositif santé… et porter des revendications pour 2022/23.

Fidèle à sa conception du syndicalisme, le SNUipp-FSU 86 a consulté la profession en amont de cette audience. 

Temps partiels

Le SNUipp-FSU 86 a continué à demander que l’ensemble des demandes de temps partiels soient accordées, y compris les demandes annualisées. 

Nous avons rappelé, que si les demandes deviennent plus justifiées médicalement ou socialement, cela est un véritable parcours du combattant pour nos collègues pour obtenir ces justificatifs auprès des spécialistes ou des services sociaux ou médicaux du rectorat, qui on le sait, sont en nombre insuffisant. La profession se fragilise et s’épuise dans ces démarches.

Le SNUipp-FSU 86 a demandé qu’un groupe de travail avant la parution de la circulaire soit mis en place pour discuter et échanger sur celle-ci. Le SNUipp-FSU a fait remonter la demande de modification du texte sur temps partiel pour reprise d’activité au regard de l’évolution de novembre 2021 du texte cadre de la fonction publique qui autorise l’exercice à temps partiel pour une durée de 3 ans, renouvelable 1 fois, et non 2 ans + 1 fois comme indiqué par la circulaire départementale.

Le SNUipp-FSU 86 a salué la décision de l’IA de conserver lors de cette année 2021/22, l’acceptation de la demande de temps partiel si la demande avait été refusée l’année précédente. Demande que le SNUipp-FSU avait porté lors de l’audience avec l’IA lors de son arrivée le 11 janvier (lien). Pour cette année 2022/23, l’IA est resté plus hypothétique.  

Le SNUipp-FSU 86 a re-exprimé son aversion envers les propos tenus par l’IA lors de la CAPD du 29 juin (lien) où il avait parlé de temps partiel de confort et de temps libre suffisant pour les enseignant-es.

Mouvement

mouvementLe SNUipp-FSU 86  a demandé l’arrêt de l’extension des profilages de postes, et le rétablissement de la mise au mouvement des postes sur les dispositifs “moins de 3 ans”, dont l’attribution doit être discuté pour le SNUipp-FSU au sein du conseil des maître-sses. 

Le SNUipp-FSU 86 a demandé qu’un groupe de travail soit mis en place, en suivant des nominations informatisées et avant les nominations d’office, pour permettre l’échange entre services, IEN et représentant-es du personnel sur des situations des personnels et  pour répondre au mieux à leur demande, dans l’intérêt des personnels, des élèves et du service.

De même, nous avons demandé un temps d’échange sur toutes les situations de recours sur les nominations d’office.

 

Promotions

promoLe SNUipp-FSU a porté une nouvelle fois l’injustice qui frappe les ancien-nes instituteur-trices. A barème équivalent, malgré une ancienneté en tant qu’enseignant-e plus élevée, ils/elles sont classé-es après des collègues moins expérimenté-es qui ont fait une carrière unique dans le corps des professeur-es des écoles. C’est la même injustice qui frappe nos collègues qui ont été recruté-es à Mayotte.  Le SNUipp-FSU 86 demande que ce soit l’AGS (ancienneté générale de service) qui prend en compte toutes les années comme fonctionnaire, qui serve à départager les collègues exaequo en barème. 

Le SNUipp-FSU est intervenu sur la situation d’un collègue à qui l’IA a effectué un blocage de promotion malgré un barème suffisant. L’IA a indiqué que sa décision n’était valable que pour l’année en cours et serait re-étudiée l’année prochaine. 

Le SNUipp-FSU a demandé plus de transparence sur les nominations à la classe exceptionnelle, et notamment en demandant que le barème minimal pour être promu-e soit publié. L’administration y réfléchit. Pour l’instant, le service de la Dpe5 répond à chaque collègue qui les sollicite pour leur donner leurs informations personnelles (barème et rang de classement).

Mobilité professionnelle

Le SNUipp-FSU 86 a fait remonter les nombreuses limites qui touchent les professeur-es des écoles pour changer de voie, de profession :

  • le manque criant de “conseiller-ères mobilité carrière” qui ne permet pas d’accompagner correctement les collègues dans leur évolution professionnelle ;
  • les limitations du compte personnel de formation, tant sur les sommes allouées que sur les contenus de formations autorisées ;
  • les restrictions sur les temps partiels pour cumul d’activité ;
  • les demandes de détachement dans le 2nd degré qui échouent car les personnels 1er degré passent après les contractuel-les dans le 2nd degré.

Le SNUipp-FSU 86 rappelle également que l’administration est dans l’obligation pour les personnels ayant une RQTH d’aménager leur poste pour exercer le plus longtemps possible ou leur permettre d’évoluer professionnellement sans être déclassé-es.

L’administration a répondu que pour les détachements, la DPE5 ne s’est pas opposée de son côté à la possibilité de ces détachements, que dans le 2nd degré un accompagnement est fait pour stabiliser les contractuel-les en CDI qui ont exercé depuis plusieurs années et que les collègues concernés par un refus devaient absolument refaire une demande chaque année.

Le SNUipp-FSU a demandé à ce que les représentant-es du personnel soient associé-es à travers des GT sur le sujet.

Accompagnement des personnels

Le SNUipp-FSU a rappelé le manque de personnels (médecin du travail, assistant-e social-e, CMC…) pour écouter les difficultés et accompagner les différentes démarches des collègues. Il s’interroge sur l’éclatement du service de la DAPP et sur les conséquences en termes de suivi des collègues.

Le SG reconnaît le délai pour honorer toutes les demandes de rendez-vous. Il précise que des avis peuvent être donnés sans rendez-vous par ces professionnels, mais par mail à partir des justificatifs fournis pour répondre aux démarches .

Il nous informe que le partenariat avec la MGEN pour des consultations de médecine de prévention était reconduit pour quelques mois.

D’après l’administration, le conseiller RH de proximité est un premier relai pour orienter vers les bonnes démarches.

La réorganisation du service de la DAPP ne devrait pas impacter les collègues selon le rectorat.

Là encore, pour le SNUipp-FSU, les moyens humains de l’accompagnement des personnels ne sont pas suffisants pour réaliser les ambitions annoncées par la Rectrice en termes de Ressources Humaines.

Remplaçant-es

pionLe SNUipp-FSU 86 est  intervenu pour dénoncer le traitement réservé à des remplaçant-es, qui sont affecté-es sur une longue période sur un poste, voire à l’année, et à qui on annonce l’arrêt du jour au lendemain pour placer d’autres personnels. Si par nature, le poste de remplacement implique le fait de bouger d’affectation, la procédure utilisée fait souvent fi de l’investissement, du travail effectué, des projets menés par ces collègues, et par les équipes qui les accueillent.

L’IA n’a pas été en accord avec notre remarque et indiqué que, si le recrutement de contractuel-les espéré par le département pour faire face déjà à la pénurie de remplaçant-es avait lieu (aucune date n’est encore annoncée), ces situations se reproduiraient… 

 

Démarches RH en cours

Retraite : dépôt du dossier en cours pour la rentrée 2023

Entretien de carrière : recours contre l’avis donné par l’IA avant le 13 octobre. Article sur ce lien : http://snuipp86.fr/index.php/2022/09/13/entretien-de-carriere-en-2021-22-contester-son-appreciation/

Rupture conventionnelle :  les collègues voulant faire demander une rupture conventionnelle pour une application à la rentrée 2023, doivent faire leur demande avant le 10 mars 2022 au plus tard. lien vers notre article : http://snuipp86.fr/index.php/2022/08/24/rupture-conventionnelle-dans-la-fonction-publique-detat/ 

 

Stage Carrière , c’est le 22 novembre !!!

Changer d’affectation ? Changer de temps de travail ? Quels sont mes droits en terme d’action sociale ? Changer de métier ? …. Voici quelques unes des nombreuses questions auxquelles vous aurez la réponse lors du stage carrière mardi 22 novembre à la maison syndicale de 9h à 16h avec vos élu-es du personnel SNUipp-FSU 86.

Mardi 22 novembre de 9h à 16h à la maison syndicale à Poitiers. Ouvert aux syndiqué-es et aux non syndiqué-es.

Information à l’IEN avant le 21 octobre minuit

Pour s’inscrire, c’est sur ce lien : http://snuipp86.fr/index.php/2022/08/25/stage-carriere-2022/

 

Vos représentant-es du SNUipp-FSU 86

Pauline Ballu, Sophie Bordes, Apolline Letowski, Matthieu Menaut